Quizz sexe recit sexe

quizz sexe recit sexe

.

Le sexe oral Liste de sexe en streaming




quizz sexe recit sexe

C'este n allant au bus pour rentrer chez moi que je tombe nez à nez avec lui. Il l'a forcément fait exprès, il connaît le chemin que j'emprunte.

Me sourit gentiument et me dit de ne pas m'inquiéter , qu'il veut me parler, qu'il veut s'excuser. Il me propose d'aller boire un café. J'accepte immédiatement, au moins, dans un bar, je ne serai pas seule avec lui. Autour d'un café, puis d'un deuxième, il m'explique son attirance pour moi. Je lui indique que je ne cherche que son amitié.

Il me dit comprendre mais que c'est difficile une amitié fille garçon; qu'on ne peut exclure d'autres sentiments. Il tient beaucoup de propos rassurants. Je retrouve l'Eric que je connaissais. On fait la paix. Ou plutôt, je fais la paix. Je lui propose de reprendre notre relation d'amitié, mais il souhaite aller un peu plus loin, être un peu calin avec moi. Je ne sais pas exactement ce qu'i entend par là, mais finalement j'accepte. Les cours ne m'intéressent pas. J'attends le samedi soir comme une délivrance.

Je remarque qu'en boite les garçons me regardent de plus en plus, peut être est ce du à ma nouvelle coupe de cheveux ou à mes vêtements, je ne sais pas. Pour les éviter, j'ai une technique imparable, je me rapproche d'Eric, pour son plus grand plaisir.

Avec lui, ça se passe bien. On partage des moments calins, on s'embrasse. Mais cele ne va heureusement pas plus loin. Il a fait de nouveau quelques tentatives plus osées, mais je l'ai tout de suite arrêté. Il semble par contre un peu lassé. Depuis quelques temps, il discute beaucoup avec une fille blonde qui sort dans la même boite que nous. Je regarde cela d'un oeil amusé: Mais, pas plus tard que quinze jours après l'avoir croisé, un samedi, ils se lancent tous les deux dans un long slow, enlacés, qui se trermine par un long baiser langoureux, avec force carresses de part et d'autres.

Et le tout sous le regard appuyé de mes copines! Je suis verte de rage! Après tout c'est Mon Eric. Le lundi, j'apprends par les copines que leur flirt a duré toute la soirée. Et qu'ils sont repartis de la boite ensemble. Je décide donc de mettre les points sur les i avec Eric. C'est dans le jardin public qu'a lieu notre explication. Je lui reproche son comportement, il me dit qu'il ne s'est rien passé avec la blonde, qu'il l'a seulement raccompagné chez elle.

Je lui reproche de l'avoir embrassé et carressé. Qu'il me trouve jalouse, que ce n'est pas normal de rester à simples baisers après tout ce temps. Je réalise maitenant que cela fait effectivement 6 mois. Cela explique peut être les questions que l'on m'a posé souvent "c'est du sérieux avec Eric? Et Sandine, une de mes meilleures copines qui m'a même demandé si on couchait ensemble! Est il normal de ne pas vouloir de relations sexuelles avant le mariage?

De n'être même pas attiré par ce type de relations? La discussion avec Eric me plonge dans le doute. Très bien ce récit. Message cité 1 fois.

Chapitre V Les jours qui suivent cetet discussion sont pour moi très difficiles. Je m'interroge, je me remets en question, je ne suis pas bien dans ma peau. Et si Eric avait tout simplement raison?

Il a été doux avec moi, affectueux, gentil. Que lui ai je donné en échange? Il a été patient , très patient. Il semble être à bout de patience. Je risque de le perdre, lui, le seul garçon avec qui j'ai eu une certaine intimité, une certaine confiance.

Je ne peux pas le perdre. Il ne faut pas que je le perde. Encore moins pour cette blonde vulgaire! Je ne peux pas supporter l'idée qu'il puisse me délaisser pour elle: Samedi approche, tous le groupe de copains copines sort en boite, comme d'habitude. Eric vient aussi, je le trouve assez distant.

C'est à moi maintenant d'aller le chercher. Ce que je fais. L'approche est difficile, ilest sur ses gardes, mais un slow vient juste à propos nous rapprocher, je me fais caline. Il se détent, sourit. C'est à cet instant même que j'aperçois arriver la blonde de l'autre fois. Je me serre contre Eric et l'embrasse fougueusement; il est surpris, très surpris même, il faut dire qu'il n'a pas vu ma concurrente arriver Il semble en tout cas apprécier.

Mais cela ne peut suffire, je lui mets alors les mains sur ses fesses, comme je l'ai vu faire par mes copines.

Alors là, je sens plus que de la surprise de sa part, il semble ébahi. Tout se passe bien. Il met à son tour ses mains sur mes hanches, puis sur mes fesses et les carresse doucement. Ce n'est pas désagréable.

Le slow se termine et nous allons boire un verre avec le groupe. Je vois mes copines nous observer avec curiosité Elle sont dû percevoir le hangement entre Eric et moi.

En tout cas, pas de blonde à l'horizon,le danger s'éloigne. Je crois que les efforts que je viens de faire sont récompensés. La soirée continue sur le même tempo, je me risque à boire un peu d'alcool, même si je sais bien qu'il ne faudrait pas, mais je me sens soulagée. Eric me ramène dans sa voiture Je me sens vaseuse, lui paraît heureux, cela me fait plaisir. Une fois garé, il coupe le contact et m'embrasse, je me laisse aller, il se met à me carresser les seins, les jambes, j e me laisse faire.

Ses mains carressent l'intérieur de mes jambes et remontent, remontent plus haut. Je commence à me crisper, mais j'essaye de rien laisser paraître. Il arrive alors jusqu'à ma culotte, caresse mon entre jambe, tout en continuant à m'embrasser. Puis il glisse sa main délicatement dans ma culotte et me caresse mon intimité.

Je suis très crispée mais je ne veux rien laisser paraître. Pendant un moment qui me paraît très long, il continue à me carresser, jusqu'à ce que finalement il me prenne ma main et la dirige vers l'intérieur de son pantalon; là aussi je me laisse guider. Il dégrafe alors son pantalon, le baisse. Pour garder sa virginité, il faut parfois faire des sacrifices..

Mais qui sait, un jour cela lui plaira peut-être.. Chapitre VII Je passe une nuit cauchemardesque et n'arrive pas à dormir.

Pendant toute la première partie de la nuit, je maudis Eric! Je vois bien que dès que je me rapproche un peu de lui, me fait plus caline, il en profite pour se servir de moi.

Mais je me dégoute aussi. Après tout, je sais très bien que je ne supporte pas l'alcool et puis Et je suis bien contente de le présenter comme "mon copain", de ne plus être la fille seule dans les soirées. Bref, j'en conclue que je suis autant fautive que lui. Jen e dois pas consommer d'alcool, cela ne me réussit pas. Le lendemain, Eric vient me trouver et se fait d'emblée très calin. Comme c'est à la cafétéria de l'université, et que toutes mes copines ont là, je ne me vois pas lui faire une scène et fais donc comme si de rien n'était.

La semaine se passe finalement correctement jusqu'à ce qu'Eric me dise que son meilleur copain est de passage vendredi soir et qu'il souhaiterait me le présenter.

Eric n'a que peu de copains, en tout à l'université. Je suis curieuse de rencontrer ce Philippe. C'est au restaurant qu'a lieu la rencontre. Philippe est un garçon d'environ 1m80, mince aux yeux bleus et au sourire.. Las, il passe son temps pendant le repas à raconter ses exploits à son boulot! Il a fait de belles études commerciales et à l'entendre il fait avancer toute sa société , tout seul!

C'est du "je ceci", "je cela" toute la soirée. Pas une petite question pour moi. Enfin si, juste une pour me demander ce que je fais: Mais visiblement, cela ne l'intéresse pas. Grand seigneur, Monsieur Philippe propose de payer l'apéro! Non content de me snober, il est radin en plus! Tu parles d'un copain! La soirée me paraît donc interminable et je me sens soulagée lorsque je me retrouve seule avec Eric.

Aurais je pu imagnier cela possible 6 jours avant? La venue de ce Philippe aura eu au moins cela de bon. Je passe toute la fin de soirée à embrasser goulument Eric dans sa voiture. Quelques semaines après, le printemps arrivant, Eric me propose d'aller à l amer passer le week end. J'adore la mer et c'est donc avec plaisir que nous y allons tous deux.

Il a réservé pour le samedi soir un petit hotel. Tout l'après midi c'est jeux de plage baignade et bronzette! Pour faire plaisr à Eric avec qui je em sens de plus en plus proche, je n'ai gardé que le bas de mon maillot de bains. Que de regards sur ma poitrine! On dirait que tous les mecs de la plage n'en ont jamais vu! Ces regards me dérangent et me gênent. Mais bon, cela fait plaisir à Eric. Le repas du soir est super sympa, à base de poissons. Je fais très attention de ne pas boire, ce qui semble chagriner un peu Eric, qui a pris une bouteille de vin blanc de la région.

Je me laise convaincre d'en boire un peu, mais pas trop. Puis après une belle promenade en front de mer, main dans la main, nous nous retrouvons dans la chambre d'hotel. C'est la première fois que je dormirai à côté d'Eric, la première fois que je dormirai à côté d'un homme On s'embrasse langoureusement, il est très doux. Il me déshabille lentement, otant ma robe d'été. Je me retrouve en slip et soutien gorge.

Pas longtemps toutefois, car il me dégraphe celui ci et se met à carresser doucement ma poitrine, tout en me disant des mots doux. Je le déshabille à mon tour. J'hésite un peu en arrivant au pantalon, mais je me convain ce lui enlever.

Il n'a plus que son boxer, ou une protubérance fait saillie Cela ravive de mauvais souvenirs Sentant ma réticence il me dit qu'il aimerait bien que je prenne son sexe en bouche mais qu'il n'éjaculera pas en moi.

Est ce parce que c'est la deuxième fois mais j'ai moins de réticence et Eric semble aux anges. Au bout de quelques minutes, Eric m'alloge sur le lit, puis m'enlève délicatement ma petite culotte. Il est très doux, je me laisse faire et me retrouve donc toute nue devant lui.

Je lui demande d'éteindre la lumière. Ce qu'il fait puis il s'allonge sur moi, je sens on sexe dur s'appuyer sur mon bas ventre, je n'ose bouger, il m'embrasse avec appétit Je comprends où il veut en venir et lui indique donc gentiment que je ne veux pas que son sexe me pénètre. Je ressens sé déception, je ne veux pourtant pas le décevoir, car il a été merveilleux aujourd'hui. Il me dit qu'il a envie de moi, qu'il me me prendre, qu'il veut jouir.

Je lui propose alors de le masturber pour qu'il puisse jouir mais il veut sentir mon corps, aussi me fait il mettre à genoux, dans une position donc j'apprendrai le nom que plus tard levrette Il meidt de serrer les cuisses puis introduit son sexe durci entre celles ci et commence des allers retours.

Au bout de quelques instants ou minutes je ne sais pas, j'entends un cri de satisfaction d'Eric assorti d'une sensation de chaleur entre mes cuisse: Il est visiblement ravi Chap VIII C'est suite à cette nuit que les relations entre Eric et moi sont devenues à la fois plus fréquentes et plus proches A chaque fois qu'il essaye, et c'est assez souvent, je l'arrête Je continue de lui faire des fellations, il adore, et de temps en temps, je me mets en levrette pour qu'il puisse se satisfaire entre mes cuisses.

Je sens bien qu'il aimerait aller au delà des interdits que je lui fixe, mais je n'y suis pas prête. Dans mon entourage, famille et copines en particulier, on nous pose de plus en plus souvent la question: S'installer, fonder une famille, vivre avec Eric Je ne sais pas, à la fois cela me tente mais je doute aussi parfois.

Il sait être calin, j'adore, mais il est parfois un peu brutal, directif. D'un autre côté, cela m'apporterait un peu de stabilité, lui travaille pendant que oi je fais des petits boulots, enfin, quand j'en trouve. Chaque samedi, on sort ensemble, ciné, resto parfois boite mais moins souvent. Ce soir, samedi, on va au resto, Philippe est de la partie, encore une soirée nulle en perspective, quel boulet son copain.

Allez, c'est reparti comme la dernière fois, il nous bassine avec son boulot! Ah, et puis nouveau sujet: Elle est anglaise,blonde, il a l'air vachement amoureux. Mais pas sûr que cela soit réciproque Bon, cet échange est quand même plus sympa, il sait finalement parler d'autre chose que de boulot! A la fin de la soirée, Eric ne pouvant me ramener, Philippe propose de me raccompagner chez moi.

J'hésite un peu puis finalement accepte. Il me fait monter dans sa voiture, visiblement neuve. En tout cas, il semble à l'aise financièrement! Voilà qu'il s'intéresse à moi!!? Arrrivé chez moi, on continue la discussion; il semble réellement très intéressé par ce que je lui raconte Il habite Lyon et me propose d'y passer 8 jours avec Eric pour voir les offres d'emploi. Voilà une proposition à laquelle je ne m'attendais pas, mais alors pas du tout.

Non mais qu'est ce que j'imagine maintenant?! Il a sa copine anglaise bardée de diplômes avec un super job à Londres, comment s'intéresserait il à quelqu'un comme moi? Lorsuqe je me couche, je repense à toute cette soirée, ces échanges, la découverte d'un Philippe différent, sa proposition Je suis décidé à accepter sa proposition et j'irai donc passer 8 jours à Lyon Avec Eric. C'est une super proposition et puis si je trouve pas de job, ça me fera sortir un peu et découvrir cette ville.

Je m'endors en repensant au sourire de Philippe. Je le sens un peu contrarié. C'est pourtant son grand copain, il devrait être content d'être invité. Mais Il y a autre chose. Assez rapidement il revient vers la dernière soirée et me questionne sur le retour en voiture avec Philippe, ce qu'on a dit etc Je commence à comprendre!

Jaloux de son grand copain! Comprenent la situation, je le rassure aussitôt: Philippe n'a fait que me ramener, on a discuté jobs, il veut m'aider , point. Il n'ya rien d'autre entre nous, et de toute façon je le trouve prétentieux. Prétentieux, mais mignon, mais ça, je le garde pour moi. Je lui rappelle également que Philippe a une copine à Londres, donc qu'il ne cherche pas à trouver l'âme soeur.

Bizarrement, j'en éprouve comme une sorte de satisfaction. La soirée se déroule par la suite comme à l'accoutumée, j'ai droit à me faire peloter par Eric, comme d'habitude il me fait faire une fellation.

Il est ce soir plus brusque qu'à l'accoutumée, j'ai l'impression d'être son objet. Comme d'habitude il n'est pas content que je ne le laisse pas me pénétrer. La soirée, comme d'habitude me paraît longue, peut être plus longue d'ailleurs. Le samedi suivant, c'est le départ vers Lyon.

Mais rien ne se passe comme prévu, la veille, Eric me refait un coup de jalousie. La discussion s'anime, au final il décide de ne pas m'accompagner. J'irai donc seule à Lyon. Je suis à la fois impatiente, curieuse et J'apprécie beaucoup de te lire. J'imagine le pauvre gars Très sympa comme récit.

Chapitre X J'arrive donc en gare de Lyon. Heureusement Philippe est là. Joli 2 pièces, qu'il vient d'acquérir. Pour se payer ça à son age, il doit effectivement avoir un bon job! Il me donne un plan de la ville, un plan du métro, les adresses des ANPE, des agences d'intérim.

Rien n'est laissé au hasard, il tient à ce que mon séjour soit efficace! Et pour commencer cette semaine, il m'invite dans un "bon resto" de la ville. Est le fait que je sors de ma campagne? L'intérieur du resto est carrrément fabuleux belles nappes, beaux couverts, serveurs très stylés, Et une carte magnifique! MAis il prend les devant, et, très pédagogue, m'explique tout, sans se moquer. Le repas est divin. Je n'ai jamais mangé comme cela. Bien que je ne veuille pas abuse des vins, je me laisse toutefois tenté tant ils sont bons, et ressort donc fatalement un peu ivre.

Et là, je découvr un petit détail qui m'avait échappé: Il n'ya qu'un grand lit, pas de banquette pour dormir, seulement des fauteuils. CEt là, comme si de rien n'était , voilà Philipe m'expliquer qu'on dormira ensemble, en tout bien tout honneur Dans un état de semi ivresse, je me change donc dans la salle de bain et vient me coucher, Philippe fait de même.

Nous voilà tout deux allongés côte à côte après cette magnifique soirée Que va t'il entreprendre??? Il me demande si j'ai passé une bonne soirée, me souhaite bonne nuit, et m'embrasse Rassurée sur ses intentions mais aussi , comment dire Rassurée car j'avais peur qu'il soit trop entreprenant et n'aurait su que faire. Mais après cette soirée qui s'était si bien déroulée, je m'attendais et espérais sans doute aussi un peu plus de sa part.

Mais à quoi est ce que je pense là? Ambiance festive, tout le monde parle avec tout le monde, on se fait des copains: Assez rapidement , je flirte avec un gars que je viens de rencontrer. Le lendemain, je me réveille dans sa tente, et là, l'angoisse: Depuis, je suis moins frivole et je ne couche plus avec le premier venu, les lendemains peuvent être difficiles!

Chloé, 33 ans, chargée de communication. Au bureau, j'ai rencontré un homme super sexy. Et cette fois, j'y ai pris énormément de plaisir! Un vrai déclic, car depuis, ça ne me dégoûte plus. Emilia, 29 ans, journaliste L'échappée belle Après une grossesse sans rapport sexuel, entre mon mari et moi, c'était le calme plat. Avec un nourrisson qui ne faisait pas ses nuits, notre vie sexuelle était réduite à néant.

Il faut dire que je n'avais pas vraiment la tête à ça. Parce qu'il n'en pouvait plus, mon mari a décidé de me faire une surprise: Tous seuls, tous les deux, pas de bébé à changer, pas de biberon à préparer, rien à faire. On a vécu un véritable festival du sexe! On n'a pas quitté la chambre du week-end tant pis pour Florence, on y retournera. Et moi, j'ai retrouvé ma libido endormie depuis trop longtemps. Christine, 34 ans, comptable.

Petit jeu sexuel J'étais mariée depuis 6 ans, et à l'époque, le sexe relevait plus du devoir conjugal que de l'étreinte passionnée. J'ai accepté, et ce fut un véritable feu d'artifices sensuel. Tous mes autres sens étaient en éveil. Mon corps réagissait à la moindre caresse inattendue, du coup mon plaisir était décuplé.

Ma vie de famille a pris le dessus sur ma vie de femme. Nos conversations étaient purement amicales au départ, puis elles sont naturellement devenues plus intimes. Je pouvais tout lui raconter. Après quelques semaines d'échanges, nous avons décidé de nous rencontrer. Finalement, cela a été tout le contraire. Avec lui, je n'avais aucun complexe, je pouvais lui faire part de tous mes désirs, rien ne le choquait.

Nicole, 40 ans, assistante sociale. Tromperie révélatrice Je sortais avec mon copain depuis 9 mois quand il m'a présenté Paul, son meilleur ami. Nous sommes devenus rapidement très proches, à tel point que nous nous voyions parfois tous les deux, sans Jérôme.

Après une soirée passée à discuter, à rire, on a dérapé. On a couché ensemble, et j'ai adoré. Ce fut une nuit forte et intense, on a fait l'amour 3 fois. J'ai compris que mon mec ne me rendait pas heureuse, je l'ai quitté le lendemain. Aujourd'hui, je vis avec Paul, et je suis toujours aussi amoureuse. Charlotte, 24 ans, serveuse Amoureuse Mon déclic sexuel? Le jour où j'ai fait l'amour avec un mec dont j'étais vraiment amoureuse.

Le sexe avec des sentiments, c'est encore meilleur! Sabrina, 26 ans, libraire Rencontre sans lendemain Célibataire, alors que j'étais en pleine phase "chuis-trop-moche-personne-ne-veut-de-moi", j'ai couché avec un mec rencontré en boîte.

C'était pas une flèche, c'est vrai, mais il était mannequin et super bien foutu. J'ai pris mon pied, sans conséquence. Cette nuit a reboosté ma confiance en moi et ma bonne humeur pour les 6 mois suivants! Gaëlle, 33 ans, médecin Avec deux hommes Pour moi, les expériences sexuelles à plus de deux étaient réservées aux films pornos A l'époque, j'étais célibataire. Un de mes ex avec qui j'étais restée amie m'invite à boire un verre et me présente à un de ses copains, plutôt beau gosse. Nous passons la soirée tous les 3, et comme on s'entend bien, je leur propose de finir la soirée à la maison.

J'avoue ne pas avoir prémédité ce qui s'est passé ensuite mais j'en garde un très bon souvenir. Quelle nana n'a pas fantasmé d'avoir deux beaux mecs en même temps! Je n'ai pas réitéré l'expérience mais je la conseille Céline, 30 ans, esthéticienne. Un nouveau plaisir Quand j'ai rencontré mon ami actuel, j'avais été mariée pendant 8 ans. J'avais toujours refusé la sodomie à mon ex-mari, je trouvais ça dégradant et puis surtout douloureux! Là, c'est venu naturellement, je me suis laissée aller en toute confiance et nous avons partagé ensemble un moment intense, un plaisir nouveau pour moi!

Comment ai-je pu me priver pendant tant d'années? Sans doute que le partenaire joue un rôle important Je ne jouissais que pendant les préliminaires , quand on stimulait mon clitoris. Et là, ça a été le déclic! En fait, je venais de découvrir mon point G.

Ju stine, 28 ans, prof de maths Attendre pour prolonger le désir Pour notre 3e rencard, j'avais invité Guillaume à dîner chez moi, et je comptais bien poursuivre la soirée au lit. Sauf que quand j'ai commencé à le déshabiller, il m'a arrêtée: Pourtant, je trouvais qu'il se passait un truc entre nous, il me plaisait vraiment!

..


Second sexe le sexe tchèque


quizz sexe recit sexe

Sexe video Roussé tatouage sur le sexe


Je me retrouve en face de deux jeunes femmes dont une ne me laisse pas indifférent. On commence à discuter. Parfois, elle ne voulait que ça. Elle était aussi adepte des jeux de rôle: Nous venons de vous envoyer un email de confirmation à l'adresse. Veuillez consulter votre boîte mail et cliquer sur le lien de validation de votre email pour finaliser l'inscription à la newsletter. Recevez toutes nos newsletters. Gérer mon profil Mon compte Déconnexion. News minceur Recettes minceur Mincir: News jardin Aménagement jardin Jardinage: Aujourd'hui, je vis avec Paul, et je suis toujours aussi amoureuse.

Charlotte, 24 ans, serveuse Amoureuse Mon déclic sexuel? Le jour où j'ai fait l'amour avec un mec dont j'étais vraiment amoureuse.

Le sexe avec des sentiments, c'est encore meilleur! Sabrina, 26 ans, libraire Rencontre sans lendemain Célibataire, alors que j'étais en pleine phase "chuis-trop-moche-personne-ne-veut-de-moi", j'ai couché avec un mec rencontré en boîte. C'était pas une flèche, c'est vrai, mais il était mannequin et super bien foutu. J'ai pris mon pied, sans conséquence. Cette nuit a reboosté ma confiance en moi et ma bonne humeur pour les 6 mois suivants!

Gaëlle, 33 ans, médecin Avec deux hommes Pour moi, les expériences sexuelles à plus de deux étaient réservées aux films pornos A l'époque, j'étais célibataire. Un de mes ex avec qui j'étais restée amie m'invite à boire un verre et me présente à un de ses copains, plutôt beau gosse. Nous passons la soirée tous les 3, et comme on s'entend bien, je leur propose de finir la soirée à la maison. J'avoue ne pas avoir prémédité ce qui s'est passé ensuite mais j'en garde un très bon souvenir. Quelle nana n'a pas fantasmé d'avoir deux beaux mecs en même temps!

Je n'ai pas réitéré l'expérience mais je la conseille Céline, 30 ans, esthéticienne. Un nouveau plaisir Quand j'ai rencontré mon ami actuel, j'avais été mariée pendant 8 ans. J'avais toujours refusé la sodomie à mon ex-mari, je trouvais ça dégradant et puis surtout douloureux! Là, c'est venu naturellement, je me suis laissée aller en toute confiance et nous avons partagé ensemble un moment intense, un plaisir nouveau pour moi! Comment ai-je pu me priver pendant tant d'années? Sans doute que le partenaire joue un rôle important Je ne jouissais que pendant les préliminaires , quand on stimulait mon clitoris.

Et là, ça a été le déclic! En fait, je venais de découvrir mon point G. Ju stine, 28 ans, prof de maths Attendre pour prolonger le désir Pour notre 3e rencard, j'avais invité Guillaume à dîner chez moi, et je comptais bien poursuivre la soirée au lit. Sauf que quand j'ai commencé à le déshabiller, il m'a arrêtée: Pourtant, je trouvais qu'il se passait un truc entre nous, il me plaisait vraiment!

On a continué à se voir: J'avais envie de lui, c'était dingue. Et je sentais bien que lui aussi crevait de désir. C'était à la fois frustrant et super excitant. On a vécu une relation passionnée, très intense, à moitié platonique, super romantique.

Au bout de 6 mois, on s'est séparés, pas uniquement à cause de son voeu de chasteté. Mais je ne regrette pas notre histoire, elle m'a fait comprendre que faire monter le désir et repousser l'échéance peut être parfois aussi bon qu'un câlin. Depuis, j'essaye de ne pas me donner tout de suite, c'est encore meilleur quand on passe à l'acte.

Camille, 28 ans, infirmière. Essayer un sex-toy Un site de ventes privées en ligne sur lequel j'achetais généralement mes sous-vêtements a organisé une vente pour une marque de sex-toys: Je n'avais jamais osé franchir le seuil d'un sex-shop, c'était l'occasion ou jamais d'acheter un vibro! Depuis, nous vivons le parfait amour et nous prévoyons de nous installer ensemble.

Anne, 25 ans, vendeuse La reconquête J'ai trompé mon mec avec un collègue. Il n'a plus que son boxer, ou une protubérance fait saillie Cela ravive de mauvais souvenirs Sentant ma réticence il me dit qu'il aimerait bien que je prenne son sexe en bouche mais qu'il n'éjaculera pas en moi. Est ce parce que c'est la deuxième fois mais j'ai moins de réticence et Eric semble aux anges.

Au bout de quelques minutes, Eric m'alloge sur le lit, puis m'enlève délicatement ma petite culotte. Il est très doux, je me laisse faire et me retrouve donc toute nue devant lui. Je lui demande d'éteindre la lumière. Ce qu'il fait puis il s'allonge sur moi, je sens on sexe dur s'appuyer sur mon bas ventre, je n'ose bouger, il m'embrasse avec appétit Je comprends où il veut en venir et lui indique donc gentiment que je ne veux pas que son sexe me pénètre.

Je ressens sé déception, je ne veux pourtant pas le décevoir, car il a été merveilleux aujourd'hui. Il me dit qu'il a envie de moi, qu'il me me prendre, qu'il veut jouir.

Je lui propose alors de le masturber pour qu'il puisse jouir mais il veut sentir mon corps, aussi me fait il mettre à genoux, dans une position donc j'apprendrai le nom que plus tard levrette Il meidt de serrer les cuisses puis introduit son sexe durci entre celles ci et commence des allers retours. Au bout de quelques instants ou minutes je ne sais pas, j'entends un cri de satisfaction d'Eric assorti d'une sensation de chaleur entre mes cuisse: Il est visiblement ravi Chap VIII C'est suite à cette nuit que les relations entre Eric et moi sont devenues à la fois plus fréquentes et plus proches A chaque fois qu'il essaye, et c'est assez souvent, je l'arrête Je continue de lui faire des fellations, il adore, et de temps en temps, je me mets en levrette pour qu'il puisse se satisfaire entre mes cuisses.

Je sens bien qu'il aimerait aller au delà des interdits que je lui fixe, mais je n'y suis pas prête. Dans mon entourage, famille et copines en particulier, on nous pose de plus en plus souvent la question: S'installer, fonder une famille, vivre avec Eric Je ne sais pas, à la fois cela me tente mais je doute aussi parfois.

Il sait être calin, j'adore, mais il est parfois un peu brutal, directif. D'un autre côté, cela m'apporterait un peu de stabilité, lui travaille pendant que oi je fais des petits boulots, enfin, quand j'en trouve. Chaque samedi, on sort ensemble, ciné, resto parfois boite mais moins souvent. Ce soir, samedi, on va au resto, Philippe est de la partie, encore une soirée nulle en perspective, quel boulet son copain.

Allez, c'est reparti comme la dernière fois, il nous bassine avec son boulot! Ah, et puis nouveau sujet: Elle est anglaise,blonde, il a l'air vachement amoureux.

Mais pas sûr que cela soit réciproque Bon, cet échange est quand même plus sympa, il sait finalement parler d'autre chose que de boulot! A la fin de la soirée, Eric ne pouvant me ramener, Philippe propose de me raccompagner chez moi. J'hésite un peu puis finalement accepte. Il me fait monter dans sa voiture, visiblement neuve. En tout cas, il semble à l'aise financièrement!

Voilà qu'il s'intéresse à moi!!? Arrrivé chez moi, on continue la discussion; il semble réellement très intéressé par ce que je lui raconte Il habite Lyon et me propose d'y passer 8 jours avec Eric pour voir les offres d'emploi. Voilà une proposition à laquelle je ne m'attendais pas, mais alors pas du tout. Non mais qu'est ce que j'imagine maintenant?! Il a sa copine anglaise bardée de diplômes avec un super job à Londres, comment s'intéresserait il à quelqu'un comme moi?

Lorsuqe je me couche, je repense à toute cette soirée, ces échanges, la découverte d'un Philippe différent, sa proposition Je suis décidé à accepter sa proposition et j'irai donc passer 8 jours à Lyon Avec Eric.

C'est une super proposition et puis si je trouve pas de job, ça me fera sortir un peu et découvrir cette ville. Je m'endors en repensant au sourire de Philippe. Je le sens un peu contrarié. C'est pourtant son grand copain, il devrait être content d'être invité. Mais Il y a autre chose. Assez rapidement il revient vers la dernière soirée et me questionne sur le retour en voiture avec Philippe, ce qu'on a dit etc Je commence à comprendre!

Jaloux de son grand copain! Comprenent la situation, je le rassure aussitôt: Philippe n'a fait que me ramener, on a discuté jobs, il veut m'aider , point. Il n'ya rien d'autre entre nous, et de toute façon je le trouve prétentieux. Prétentieux, mais mignon, mais ça, je le garde pour moi.

Je lui rappelle également que Philippe a une copine à Londres, donc qu'il ne cherche pas à trouver l'âme soeur. Bizarrement, j'en éprouve comme une sorte de satisfaction.

La soirée se déroule par la suite comme à l'accoutumée, j'ai droit à me faire peloter par Eric, comme d'habitude il me fait faire une fellation. Il est ce soir plus brusque qu'à l'accoutumée, j'ai l'impression d'être son objet.

Comme d'habitude il n'est pas content que je ne le laisse pas me pénétrer. La soirée, comme d'habitude me paraît longue, peut être plus longue d'ailleurs. Le samedi suivant, c'est le départ vers Lyon. Mais rien ne se passe comme prévu, la veille, Eric me refait un coup de jalousie. La discussion s'anime, au final il décide de ne pas m'accompagner.

J'irai donc seule à Lyon. Je suis à la fois impatiente, curieuse et J'apprécie beaucoup de te lire. J'imagine le pauvre gars Très sympa comme récit. Chapitre X J'arrive donc en gare de Lyon. Heureusement Philippe est là.

Joli 2 pièces, qu'il vient d'acquérir. Pour se payer ça à son age, il doit effectivement avoir un bon job! Il me donne un plan de la ville, un plan du métro, les adresses des ANPE, des agences d'intérim. Rien n'est laissé au hasard, il tient à ce que mon séjour soit efficace! Et pour commencer cette semaine, il m'invite dans un "bon resto" de la ville. Est le fait que je sors de ma campagne? L'intérieur du resto est carrrément fabuleux belles nappes, beaux couverts, serveurs très stylés, Et une carte magnifique!

MAis il prend les devant, et, très pédagogue, m'explique tout, sans se moquer. Le repas est divin. Je n'ai jamais mangé comme cela.

Bien que je ne veuille pas abuse des vins, je me laisse toutefois tenté tant ils sont bons, et ressort donc fatalement un peu ivre. Et là, je découvr un petit détail qui m'avait échappé: Il n'ya qu'un grand lit, pas de banquette pour dormir, seulement des fauteuils. CEt là, comme si de rien n'était , voilà Philipe m'expliquer qu'on dormira ensemble, en tout bien tout honneur Dans un état de semi ivresse, je me change donc dans la salle de bain et vient me coucher, Philippe fait de même.

Nous voilà tout deux allongés côte à côte après cette magnifique soirée Que va t'il entreprendre??? Il me demande si j'ai passé une bonne soirée, me souhaite bonne nuit, et m'embrasse Rassurée sur ses intentions mais aussi , comment dire Rassurée car j'avais peur qu'il soit trop entreprenant et n'aurait su que faire.

Mais après cette soirée qui s'était si bien déroulée, je m'attendais et espérais sans doute aussi un peu plus de sa part. Mais à quoi est ce que je pense là? Il a déjà une copine et moi un copain!!! Je passe à ses côtés une nuit très tourmentée de rêves en tout sens , et me réveille le matin, avec mal à la tête et un peu paumée Tout en mangeant un bon petit déjeuner préparé par ses soins, je me dis que sa copine a bien de la chance de l'avoir.

Eric lui aurait profité de l'ocasion la veille pour m'imposer encore quelques unes de ses envies sexuelles. Et ce serait moi qui aurait préparé le ptit déj en plus!!! Jolie récit de transition. Très sympa comme récit ;-. Chapitre XI Ma semaine Lyonnaise se déroule à grande vitesse, entretiens dans des agences d'intrim, recherche d'emplois à l'ANPE; je suis contente de voir que mon profil présent dans quelques annonces que je note.

Le soir, c'est resto, ciné ou repas chez Philippe, et c'est lui qui cuisine, pas mal d'ailleurs Finalement, pas mal de qualités ce garçon, et il ne me saoûle plus avec son job. Et chaque soir, le même rituel je me couche près delui, on discute de la journée, petite bise sur la joue et dodo. Le savoir là à mes côtés me perturbe. Le savoir indifférent à moi me perturbe.

Enfin, non il n'est pas indifférent: En totu cas beacoup mieux qu'Eric. Cela n'a même rien à voir, et il ne demande rien en échange. Je quitte Philippe à la fin de la semaine, perplexe. Il me dit avoir passé à mes côtés une excellente semaine m'invite à revenir si je décroche un entretien.

On se fait la bise, un dernier regard et le départ. Est ce que je me fais des idées ou son regard avait un quelque chose de différent. Assise dans le train, je me mets à pleurer, doucement.

A l'arrivée, pas d'Eric, qui m'a envoyé un texto pour me dire qu'il était pris par ailleurs. Je me coltine ma valise et suis donc obligé de prendre le bus. Le soir on se voit, il est assez froid avec moi, la discussion est assez sèche, visiblement il n'a pas digéré ma semaine à Lyon.

Voyant son désaroi, je fais tout pour lui indiquer que c'était strictement boulot. Puis on va dormir chez lui. Il me dit que je lui ai manqué. Ah enfin une preuve d'amour. Il me fait me déshabiller, je m'exécute, il se déshabille à son tour, reste debout et me fait faire une fellation, à genoux.

Puis, il me prend la tête avec ses mains, et imprime des va et vients. J'ai l'impression d'être son objet, sa chose. Je suis son objet. Au bout de quelques minutes il éjacule, à moitié dans ma bouche, à moitié sur son visage. Je lui avais pourtant dit que je ne voulais plus qu'il se soulage dans ma bouche.

Il me dit qu'il avait trop envi. Je déteste avoir son sperme en moi, sur moi, je vais immédiatement me laver. Pas un bisou, pas un calin. Je ne suis pour lui qu'un objet sexuel. Je ne dors pas de la nuit. Le lendemain matin, je me lève avant lui, fait mon bagage et lui laisse un mot: Eric, entre nous c'est fini.

On commençait à sentir le coup venir mais quand même quel connard ce mec, si je peux me permettre. Hâte de lire la suite. C'est genial comme recit, faut continuer. Bonne suite dur début de relation amoureuse Continu. Récit joliment écrit, bien raconté. Le bonhomme Eric, vraiment pas la classe.

Le Philippe aurait peut être plus d'un tour dans son sac, je souris intérieurement. La suite me dira peut être ce que tout cela cachait, tout ce déballage et ce respect de la jeune chercheuse d'emploi. Mais la dernière ligne fut une bonne décision. Quelqu'un qui ne fait que prendre et ne donne rien dans une relation sexuelle c'est vraiment déséquilibré et très égoïste. Il faut un peu attendre quelques réactions avant de poster une suite. Il y aurait davantage de réponses Isabelle. Pétale parle d'or, Isabelle!

J'apprécie la la façon simple dont tu racontes les événements. Merci pour ces encouragements. Je vais suivre les conseils et attendre quelques commentaires avant de continuer le récit Tout en lenteur et délicatesse! Les ados parlent sexo Addiction sexuelle Asexualité Circoncision Couples atypiques:

quizz sexe recit sexe