Le sexe dun 3 sexe anal

le sexe dun 3 sexe anal

On observe trois paires de tétines au niveau de la poitrine et trois autres à la hauteur du bas-ventre. Chez les mâles , les testicules sont bien apparentes. La distance entre l'urètre et l'anus est nettement plus importante, déjà chez les jeunes. Cette partie est une ébauche à compléter , vous pouvez partager vos connaissances en modifiant cet article. A la naissance on voit déjà les petits qui auront les yeux clairs et ceux qui les auront foncés. A moins d'avoir énormément d'expérience il faudra attendre l'ouverture des yeux à 2 semaines pour distinguer les nuances de couleurs noir ou dark rubis?

Pour les autres il faudra attendre leur 7ème jour environ, lorsqu'ils auront du duvet il sera plus aisé de voir le marquage des bébés clairs. Dernière modification de cette page le 22 octobre à Sexage et identification des ratons. Outils personnels Créer un compte ou se connecter. Navigation Accueil Forum Communauté Aide. Contribuer S'inscrire ou se connecter Voir le texte source Aide pour modifier Commenter cette page.

OK, la sodomie, ça ne doit pas être si pire. C'est ce que j'en avais vu dans d'effrayants pornos qui me faisait le plus peur. Mais je me suis mise à aimer l'anal peut-être même.. Cela me procure des orgasmes explosifs. Clair que j'en veux plus.

Allez voir ce témoignage lesbien sur le même thème. Cette théorie est psychologique, mais aussi physique: Donc lorsqu'on interroge les femmes sur leur dernière expérience sexuelle, seules celles ayant pratiqué le sexe anal sont aussi celles à avoir joui.

Un commentateur le formule ainsi:. Ce n'est pas l'un qui est la cause de l'autre, mais c'est une cause commune qui fait que les deux sont corrélés. C'est une théorie intuitivement attirante. Alors que quasiment toutes les femmes ayant eu une pénétration anale lors de leur dernier rapport sexuel font aussi part d'autres pratiques, la moitié des femmes ayant eu une pénétration vaginale ne font part d'aucune autre pratique. Mais cela a-t-il vraiment à voir avec un tel libertinage?

Le sexe vaginal est peut-être tout simplement plus gratifiant, ce qui fait que les femmes ont moins tendance à avoir besoin d'une autre pratique. Une commentatrice me propose un moyen pour tester cette hypothèse: C'est un peu la théorie du libertinage, mais prise à l'envers. L'idée veut ici que la facilité relative qu'une femme a de jouir ce qui pourrait largement être une question anatomique soit la cause et non pas l'effet de l'ouverture sexuelle.

Les femmes orgasmiques sont plus promptes à flirter avec des choses non-conventionnelles, y compris avec le sexe anal, parce que, comparativement aux autres femmes, le sexe est plus amusant pour elles , ou parce que le trophée orgasmique est plus probable.

Ce sont des femmes qui obtiennent ce qu'elles veulent. C'est une autre bonne hypothèse. Ce qui explique le paradoxe voulant qu'un acte si souvent vu comme dégueu ou pervers soit corrélé à l'orgasme. La théorie de la confiance en soi se fonde, pour l'expliquer, sur le facteur dégoût.

Pour surmonter la répulsion et la déviance, vous devez être le genre de femme qui arrive facilement à être satisfaite. Dans ce sens, le sexe anal ne crée pas des femmes orgasmiques, il les sélectionne. C'est une version plus directe de la théorie de la confiance en soi. Et elles ont plus de chances d'en jouir. Le sexe vaginal c'est ce que toutes les femmes font, même celles qui Encore une fois, l'anal met la barre plus haut. Les femmes qui n'ont pas vraiment envie d'une pénétration vaginale le font quand même.

Les femmes résignées diminuent le taux orgasmique du rapport vaginal, mais pas de l'anal. La même chose peut s'appliquer aux orgasmes: De même, plus il me montre qu'il sait ce qu'il fait, plus j'ai de chances de le laisser faire quelque chose qui peut, réellement, me faire mal, très mal. C'est la théorie la plus euphorisante.

Elle implique que l'échantillon des femmes pratiquant régulièrement la sodomie est fortement biaisé par les relations intimes. Les statistiques Tableau 4, page soutiennent fortement une telle hypothèse. Mais elles sont deux à trois fois plus nombreuses à déclarer avoir pratiqué la sodomie.

Et les femmes qui vivent avec leurs compagnons ont plus de chances de déclarer pratiquer la sodomie — mais elles n'ont pas plus tendance à pratiquer les pénétrations vaginales — que les femmes vivant seules. Le sexe anal, plus que le sexe vaginal, semble être corrélé à l'intimité et à l'engagement.

Vous ai-je dit d'utiliser un préservatif en particulier si vous ne connaissez pas bien votre partenaire? C'est la version machiste de la théorie de l'amour.

Un commentateur d'un site misogyne l'a exprimé en ces termes:. Le sexe anal est lié aux orgasmes, mais principalement parce que la sodomie, comme les orgasmes, ont lieu plus souvent avec des mâles alpha.

De nombreux commentateurs sur Slate, et autres, ont déclaré que, selon leur expérience, les femmes jouissaient seulement avec l'aide d'un peu de veuve poignet. Toutes celles qui ont apprécié la chose ont eu clairement des orgasmes très intenses rien de surprenant ici mais seulement si leur clitoris était stimulé en même temps.

Peut-être qu'un tel attrait pour la pratique est dû au fait que les femmes sont dans une position qui leur permet d'accéder facilement à une stimulation additionnelle. Et le sondage le confirme: Dans la mesure où ce facteur explique les dénouements heureux, les statistiques sur l'orgasme anal sont gonflées. La meilleure façon de la comprendre est de voir les statistiques d'un point de vue négatif: La nature a peut-être fait du coït vaginal quelque chose de plus aisé, même si l'homme est pressé ou autocentré.

Le sexe anal demande à ce qu'il soit plus attentif à la psyché et au corps féminins. Selon un commentateur masculin ,. La plus récente augmentation de la fréquence du sexe anal suit globalement et simultanément l'amélioration de l'accès au haut-débit D'un côté, cette théorie pourrait simplement expliquer la fréquence, et non les orgasmes. Mais la fréquence pourrait aussi augmenter la proportion des orgasmes en accroissant le nombre de couples découvrant qu'ils aiment le sexe anal, et amplifiant ainsi la probabilité qu'une femme ayant eu une pénétration anale lors de son dernier rapport sexuel c'est-à-dire l'échantillon féminin concerné par les statistiques sur l'orgasme l'ait fait parce qu'elle aimait cela, et pas simplement parce que son partenaire le lui avait demandé.

Tout ceci n'est qu'une infime partie des réponses que j'ai reçues. J'exclue la théorie du plaisir indirect qui n'explique pas pourquoi la proportion orgasmique du sexe anal surpasse celles du sexe vaginal et de la fellation et celle de la préservation de la virginité ce qui, en fonction d'une telle raison cachée, devrait prédire un degré orgasmique plus bas, et non plus élevé.

J'ai aussi assisté à quelques débats amusants entre des femmes et des hommes homosexuels sur la meilleure façon de faire et se demandant si une femme pouvait directement en jouir ou non.

Et j'ai reçu quelques critiques de la part de la communauté des adorateurs du gode-ceinture pour avoir ignoré les hommes hétérosexuels aimant se faire pénétrer. Désolé les gars, ça sera pour une autre fois. Mais la chose la plus intéressante que j'ai retenue de ma lecture de douzaines de témoignages est que de nombreux adeptes de la sodomie souffrent un tout petit peu d'un certain complexe de supériorité anale. Ce n'est pas qu'ils veulent se la raconter.

Mais c'est juste qu'ils sont plus audacieux, ouverts et épanouis que le restant de la population.

..

Sexe tube de mamie amateurs de video sexe



le sexe dun 3 sexe anal






Robot sexe sexe amateur

  • Peut-on être accro au sexe virtuel?
  • Je certifie ne pas envoyer d'e-mail indésirable.
  • Le sexe dun 3 sexe anal