Le deuxième sexe 100 pour 100 sex

le deuxième sexe 100 pour 100 sex

It amounts to this: Woman has ovaries, a uterus: It is often said that she thinks with her glands. Man superbly ignores the fact that his anatomy also includes glands, such as the testicles, and that they secrete hormones. He thinks of his body as a direct and normal connection with the world, which he believes he apprehends objectively, whereas he regards the body of woman as a hindrance, a prison, weighed down by everything peculiar to it Thus humanity is male and man defines woman not in herself but as relative to him; she is not regarded as an autonomous being.

A well-preserved, near fine copy of an extremely important and influential work in the history of ideas from the midth century. More information about this seller Contact this seller 6. A mes dépens, s. Reliure à la Bradel, papier rose au décor de points blancs, dos muet, titre en loir sur le premier plat, tête dorée, couvertures conservées.

Tirage limité à exemplaires numérotés. Ce texte autobiographique sur la vie d'une prostituée pendant la Seconde Guerre mondiale parut dans la revue Temps modernes numéro de décembre dans une version incomplète et expurgée de ses obscénités langagières. Le texte complet parut en volume quelques mois plus tard à l'initiative de René Bertele. La critique l'attribua aussitôt à Simone de Beauvoir qui s'en défendit, elle y consacre quelques pages dans "Le deuxième sexe".

Joli exemplaire dans un cartonnage rose évoquant la dentelle. More information about this seller Contact this seller 7. Bien qu'il marqua l'intrusion de Beauvoir dans le champ de la fiction, Les Mandarins fut, à la surprise de son auteur, favorablement salué par la critique de l'époque et trouva en Queneau un appréciable soutien.

Beauvoir remis donc l'ouvrage sur le métier. Sous le coup d'une sorte de fatalité résignée, ce texte, élaboré pour partie simultanément au Deuxième sexe, est traversé par l'ombre de l'échec féminin où Beauvoir fait douloureusement état - en des sentiments démesurés, parfois extrêmes - de la prise de conscience du vieillissement, de l'appréhension de la maladie, de la peur de la mort, de la détresse de l'échec amoureux.

Plébiscité par le jury Goncourt, l'ouvrage trouvera à se vendre à quelques exemplaires la première année, après un tirage initial à 11 copies, assurant ainsi à à son auteur une reconnaissance mondiale. More information about this seller Contact this seller 8. Published by Editions L'Harmattan More information about this seller Contact this seller 9. First Edition in Wraps. Not numbered as the elegantly bound edition of 2, copies were.

But, with the first edition publication dates of April 20, in volume one and September 14, in volume two. To state the question is, to me, to suggest, at once, a preliminary answer.

Text lightly browned throughout. Rear wrap of volume one loosened, secured with archival tape. Overall, an excellent and well-preserved copy of this first public issue in wraps. More information about this seller Contact this seller Published by Gallimard Collection Soliel no later date purple limited edition hardcovers in VG condition: Volume 1 is of , and volume 2 is of The original clear plastic dust jackets are merely fair with large pieces missing at the upper spines, and the spine is slightly faded beneath these missing chips.

Galerie Paul Blaizot Paris, France. In-8, cartonnage de l'éditeur orné sur les plats et le dos de compositions en couleurs dessinées par Mario Prassinos. Published by Bernard Grasset,, Paris: Octavo, printed wrappers, pages. Les Jeunes Filles is the first novel in a series of four separate novels, published between and Cyril Connolly's, The Modern Movement: One Hundred Key Books from England, France and America, [Number 82f; "These four brilliant novels in which the narrator is a typical cad-artist of the between-war vintage, are written in Montherlant's pellucid and crisp syle and provoked some strong feminine reactions, culminating in Simone de Beauvoir's 'Deuxieme Sexe'"].

A fine, bright, partially unopened copy. First edition, Alfa paper issue, limited to numbered copies "sur Alfa". Bernard Grasset, Collection "Pour mon Plaisir" Edition originale, un des ex numérotés sur alfa.

Quelques passages soulignes au crayon. Highly regarded by Cyril Connolly: Published by A Mes Dépens Librairie Sedon Bécherel, France. A Mes Dépens, Paris, A Mes Dépens, s. La critique l'attribua aussitôt à Simone de Beauvoir qui s'en défendit, elle y consacre quelques pages dans "Le deuxième sexe" Dutel. Ships with Tracking Number! May not contain Access Codes or Supplements. Buy with confidence, excellent customer service!. Published by Arthème Fayard éditeur Arthème Fayard éditeur, D'occasion - Très bon état.

Arthème Fayard éditeur Ligue pour la culture française Sans date d'édition, probablement à la fin du 19ème siècle. L'exemplaire fut sans doute celui qui a appartenu à la célèbre philosophe féministe, auteure du deuxième sexe, elle-même professeur de philosophie et attentive aux humanités. Issu d'une grande famille de chercheurs son père fut doyen de l'université de médecine de Nancy et d'hommes politiques Raymond Poincaré fut son cousin , H.

Poincaré passa sa jeunesse à Nancy et fut professeur à la Sorbonne et membre de l'Institut. Il est tenu dans les milieux scientifiques comme l'un des précurseurs de la découverte de la théorie de la relativité.

Article paru chez Fayard et édité ici dans un grand papier non numéroté, sans doute un alfa mousse, les pages présentent quelques légères rousseurs. Un ex-ibris sur le dos de la première page de couverture. Librairie du Monde Entier Argilliers, France. Reliure plein cuir souple grainelé marron , dos lisse. This is a full-length study exploring Simone de Beauvoir s autobiographical and biographical writings in the context of ideas on selfhood formulated in Le deuxieme sexe and her other philosophical essays of the s.

Tidd first analyses Beauvoir s notions of selfhood in her philosophical essays, and then discusses her four autobiographical and two biographical volumes, along with some of her unpublished diaries, in an attempt to explore notions of selectivity, and the politics of truth-production and reception.

Les Editions Aïad [Eric Losfeld], In 15,3x 11,5 broché, 5ff. Les exemplaires ne sont pas numérotés. Galster b, et Geneviève Fraisse Fraisse , Sonia Kruks a signalé dès la position moyenne de Beauvoir Kruks , Savoir sur quels présupposés philosophiques Butler entend fonder une éthique ne semble cependant pas encore clair ib. Mona Ozouf signale elle aussi des issues pour sortir de la fausse alternative entre universalisme et communautarisme Ozouf , sqq.

Je me limite à ces travaux. Ces dernières années, elle a répété plusieurs fois dans les médias français que tout en se sentant toujours féministe sa longue expérience dans la politique lui aurait montré que le regard que portent les femmes sur le monde serait différent de celui des hommes. Agacinski et, pour Badinter, le collectif Le piège de la parité Hachette Badinter et Girard On a également consulté Élisabeth Badinter cf.

Libération , 9 septembre Il est vrai que, chez Beauvoir, oppression et liberté sont les deux côtés, difficiles à séparer, de la médaille. Deuxième point de vue celui de Julia Kristeva. Julia Kristeva, née le 24 juin à Sliven,. Essayons de nous placer en cette année Née en , morte en , Simone de Beauvoir est en une philosophe et une écrivaine reconnue, qui fait scandale: Mais liberté quand même, avant tout et à tout prix: Comment comprendre cette liberté comme non-consentement et comme transcendance de soi?

Serait-ce une hantise du pouvoir symbolique sur les autres? Un amour démesuré du pouvoir phallique à cultiver en soi? Nous sommes en Sartre, lui, formule une problématique nouvelle en lui posant la question: Cette cause a connu deux sommets. Bien que jamais suffisamment développées et répandues y compris dans les démocraties modernes, ces avancées sont désormais inscrites dans la législation internationale.

Mais le combat pour leur application se poursuit en Europe et sur les autres continents je pense aux violences conjugales — physiques et morales, et au libre choix de la maternité, qui restent toujours des enjeux sensibles. Hannah Arendt, Melanie Klein, et Colette, qui ont su affirmer leur liberté et en appeler à la nôtre, dans le domaine de la philosophie politique, de la psychanalyse et de la littérature. La liberté individuelle et la condition collective, la maternité, et la transcendance.

Liberté individuelle et condition collective. Rappelons-nous que le combat des femmes pour leur émancipation a connu trois étapes dans les temps modernes: Seul Stendhal trouve grâce à ses yeux: Aussi, par-delà nos divergences, ai-je la conviction de reprendre et de développer une idée essentielle du Deuxième Sexe: Le destin biologique et le libre accomplissement.

Femme amante, femme mère, femme exerçant un métier: Non pas une partie de moi, un morceau que je peux congeler, tuer ou dans la meilleure des hypothèses? Ici, je rejoins la conception de la liberté selon Hannah Arendt, qui la décrit, avec des accents augustiniens, non pas comme révolte, guerre, transgression ou non-consentement ce que la liberté est incontestablement aussi , mais comme un commencement, un auto-commencement: Nous sommes la seule civilisation qui manque de discours sur la maternité cf.

Avant de faire — ou de ne pas faire- des lois sur les mères porteuses , il nous faut inventer des forums pour une nouvelle philosophie de la maternité et, plus généralement, de la parentalité. Les chemins de la transcendance. Elle voyage entre masculin et féminin, actif et passif, affects érotique et ascèse intellectuel: Ne contraignez pas, n'enchaînez pas une âme d'oraison Laissez-la circuler librement dans ses différentes demeures: Le deuxième définit la maternité: La maternité symbolique qui en résulte?

Telle est sa formule de la maternité: Enfin sa maternité retrouvée. Toisième et dernier texte celui d'Elisabeth ROudinesco. Elle parlait donc de sexualité et plus précisément de la sexualité féminine sous toutes ses formes et dans ses moindres détails.

Et le livre servira de fondement à une rénovation de la pensée féministe. Soudain, Le Deuxième Sexe. On connaît la musique. Un siècle auparavant, la bourgeoisie bien pensante avait traîné Flaubert et Baudelaire devant les tribunaux avec de semblables arguments.

Une bataille politique, littéraire et idéologique en somme, comme la France en connaît régulièrement. Une fois de plus, la grande peur du sexe féminin et de sa prétendue sauvagerie venait hanter tous les esprits. Quant à la psychanalyse, en tant que doctrine de la sexualité, elle continuait, dix ans après la mort de Freud, à être brocardée comme si elle était une femme , une prostituée, une débauchée, une invertie, portant atteinte à la morale civilisée.

À la puberté, le vagin apparaît pour les deux sexes: Telle est bien la théorie de la liberté propre à la psychanalyse: La bisexualité, qui est le corollaire de cette organisation moniste, frappe donc les deux sexes. Melanie Klein, Josine Müller. Ernest Jones leur apporta son soutien. On en trouve les traces dans le bel essai de Virginia Woolf, Trois Guinées. Peu soucieux de féminisme, Freud se montra souvent conservateur.

En bref, un pur représentant de la tradition patriarcale. Et pourtant sa théorie de la libido unique ressemble à celle de Condorcet. Elle définit donc un mode de liberté fondé sur la reconnaissance des interdits et, en ce sens, elle accompagne, en tant que telle, les luttes pour la libération des opprimés, même si ses représentants furent bien souvent des conservateurs ou, pire encore, des collaborateurs de certaines dictatures.

En témoignent les conditions historiques de son implantation dans chaque pays: Elle hésita longtemps à écrire un livre sur La Femme puisque seules existent des femmes. Presque tous les grands noms du corpus psychanalytique étaient cités par Beauvoir: La psychanalyse étant à la fois un système de pensée et une thérapeutique, elle touche les deux domaines.

En France, les surréalistes furent les premiers, face à la corporation médicale, à donner un essor à la doctrine freudienne.

Simone de Beauvoir prit donc la suite de cette tradition. Soudain, je rencontrai un grand nombre de femmes qui avaient dépassé la quarantaine et qui, à travers la diversité de leurs chances et de leurs mérites avaient toutes fait une expérience identique: Cependant, elle donne un contenu existentiel à cette différence: Non seulement elle le considère comme une instance biologique entravant la liberté humaine, mais elle lui attribue une valeur universelle qui néglige à ses yeux la différence féminine.

Le sujet est alors condamné à unir en un seul acte une transcendance et une facticité. Il y a là une attitude comparable à celle de Freud, lequel avait contourné la question du féminisme pour inventer une théorie de la sexualité véritablement émancipatrice.

Ainsi avait-il fait disparaître toute référence à une dialectique naturelle. On comprend alors pourquoi, elle en fait le point fort de sa démonstration du devenir femme. Lacan passe par Hegel et Kojève pour accéder à Freud tandis que Beauvoir passe par Lacan pour substituer un existentialisme au biologisme freudien.

Elle lui téléphona et lui demanda des conseils sur la manière de traiter le sujet. En fait, Beauvoir définit le narcissisme féminin comme une psychose dont la femme, pour devenir femme, doit se libérer: Là aussi intervient une expérience vécue.

En effet, Beauvoir le rédigea au moment où elle accédait à une véritable vie sexuelle dans sa relation avec Nelson Algren. Avant cette rencontre, Beauvoir avait entretenu des relations amoureuses avec les compagnons de Sartre et elle avait eu pour amies des femmes — anciennes élèves en général — qui étaient devenues les amantes du philosophe après avoir été les siennes. Au moment de la rédaction du Deuxième Sexe , elle tentait donc, dans sa vie amoureuse, de surmonter cette discontinuité dont avait parlé Freud en et dont elle donnera cette définition dans son livre: Outre-Atlantique, Le Deuxième Sexe ouvrit la voie à tous les travaux littéraires, sociologiques et psychanalytiques des années qui visaient à distinguer radicalement le sexe, ou corps sexué, et le genre gender en tant que construction identitaire.

Pour citer cet article.

..

Le sexe laly scenes de sexe

Selon lui, la condition des femmes dépend des techniques connues à une période donnée. Elles demandent seulement à ne pas être discriminées en raison de cette identité. Le contrôle des femmes par les hommes est souvent plus psychologique que physique.

Toute cette opposition est une perception masculine qui se retrouve à travers les âges et les lieux. La place des femmes dans les mythes est celle que les hommes leur ont faite.

La femme et la Nature doivent être dominées. Les parures des femmes représentent bien souvent la Nature, de façon stylisée donc maîtrisée. Eve est donnée à Dieu à Adam pour briser sa solitude. Elle est un moyen pas une fin en elle-même. Son existence est accidentelle. Mais la femme lui rappelle que son existence dépend de son corps. Le corps des femmes est incompris et redouté… Les menstruations sont un sujet tabou.

Elles sont considérées comme une souillure, une impureté voire une essence maléfique. Les religions et les codes ont été écrits par des hommes alors que le patriarcat était déjà bien établi. Les femmes se retrouvent donc en position subordonnée. Elles doivent accepter les mauvais traitements et sont assimilées au Mal. Marie est la mère qui se prosterne devant son fils.

Dans les contes, les hommes ont également le beau rôle. Le père est bienveillant. La belle-mère est maléfique. La princesse est passive et soumise. Le prince arrive et résout le problème. Ces travaux ne devraient vraiment pas servir de référence à la psychanalyse. Anita Sarkeesian fait la même constatation dans le domaine de la culture populaire dans cette vidéo de Feminist Frequency. L'histoire commence au début des années Le D euxième Sexe fait un tabac en France, et l'éditrice américaine Blanche Knopf se précipite à Paris pour acheter à Gallimard les droits de ce best-seller.

Elle y voit "un manuel sexuel des temps modernes" , écrit Deirdre Bair dans sa biographie de Simone de Beauvoir La couverture de l'édition américaine originale montre d'ailleurs une femme nue, de dos. C'est donc très logiquement que la célèbre maison Knopf demande à Howard Madison Parshley de traduire la prose de la philosophe. Ce professeur de zoologie à la retraite, qui a étudié le français dans sa jeunesse, lui semble être l'homme de la situation: Parshley, qui ne dispose que d'un an pour traduire 1 pages, simplifie la syntaxe complexe de Beauvoir, élimine les points-virgules, sabre dans les paragraphes à rallonge.

Il supprime les passages les plus obscurs, élague dans les références historiques ou littéraires. Et multiplie les contresens. Notamment dès lors que l'auteur française manie les concepts philosophiques d'Hegel, Heidegger ou encore de Kant. Sans parler de l'existentialisme, dont l'ancien professeur de zoologie ignore tout. Qu'importe, The Second Sex sera un succès outre-Atlantique. Avant de devenir l'une des bibles des féministes américaines.

Ce sont elles qui, les premières, crient au scandale à partir du début des années Grosholz, professeur de philosophie à Penn State University, entre autres, protestent à longueur d'articles. Beauvoir était consciente des coupures qu'avait subies son livre - Parshley lui avait demandé son aide, sans succès -, pas des erreurs de traduction.

Elle les découvre quand Margaret Simons, professeur de philosophie à Southern Illinois University, lui écrit à ce sujet, en Parshley a déformé mon propos. J'espère de tout mon coeur que vous pourrez publier une nouvelle traduction du Deuxième Sexe " , lui répond-elle, quatre ans avant de mourir. A cette époque, Constance Borde et Sheila Malovany-Chevallier - deux Américaines qui se sont connues à l'université avant de venir s' installer en France au début des années - ignorent tout de l'affaire.

Ce n'est qu'en , lors d'une conférence à Paris pour célébrer les 50 ans de la publication du Deuxième Sexe en France, qu'elles la découvrent. Immédiatement, les deux amies, féministes revendiquées, se disent: Elles proposent immédiatement leurs services à Anne-Solange Noble, responsable des droits étrangers chez Gallimard. Pour l'éditrice française d'origine canadienne, c'est une évidence.

Les anglophones ont droit à une nouvelle traduction du Deuxième Sexe.

le deuxième sexe 100 pour 100 sex






Sexe cap d agde sexe fellation


le deuxième sexe 100 pour 100 sex

Blague de sex vidéo vintage sexe


I always list book by ISBN only and buyer is assured of correct edition, correct author and correct format of book. Name of your business and form of legal entity: USA your business address: Orders usually ship within 1 business days. If your book order is heavy or oversized, we may contact you to let you know extra shipping is required. Afficher le catalogue du vendeur. Modes de paiement acceptés par le vendeur. Edité par Gallimard, EUR 19,78 Autre devise.

Beauvoir aborde presque immédiatement un sujet brûlant en , présenté ainsi comme une urgence: Beauvoir dresse alors un tableau désastreux du problème. Mais elle ajoute que la répression a toujours été inefficace. Beauvoir accuse les hommes démissionnaires et hypocrites, mais aussi, une fois de plus, la soumission des femmes: Beauvoir veut pour finir démonter deux préjugés: La robe représente un érotisme dans la vie sociale, rendant le mari fier et éveillant le désir des autres hommes.

La femme se fait coquette, pratiquant du sport et faisant des régimes: Elles peuvent même ressentir de la jalousie. La société confond encore femme libre et femme facile. La prostitution est en partie une conséquence du mariage puisque le mari impose la chasteté à sa femme.

Elles sont intellectuellement normales, mais incitées à se vendre par la misère et le chômage. Souvent elles ont été déflorées jeunes, sans amour, parfois sous la contrainte. Leur souteneur est un appui moral et financier, parfois un amant, parfois un objet de haine. Elles sont des choses. À Hollywood , les vedettes sont soumises à un esclavage: La ménopause lui fait perdre ce qui la justifiait.

La vieillesse lui fait horreur car elle doit toujours plaire. Elle a une nouvelle vie imaginaire. Mais elle subit la fatalité du vieillissement. Lorsque sa vieillesse est acceptée, elle devient un être nouveau. Son défi est alors de garder une place sur Terre. Certes, elle a moins de contraintes et un mari moins dominant, mais que peut-elle faire de sa nouvelle liberté?

Avec ses enfants, ses rapports sont compliqués. Si elle a une fille, elle risque de se sentir sa rivale et de pousser cette dernière à la rébellion. Beauvoir dresse finalement un triste portrait de la femme âgée, jugeant rares celles qui agissent vraiment. Elle admet les défauts reprochés à la femme comédie, mesquinerie… mais dénonce surtout la situation qui la pousse à ces défauts.

Deux problèmes majeurs sont une entrave à son émancipation: Elle compense son ignorance par une admiration pour les hommes, par des superstitions , du fanatisme , un refus du changement.

Les hommes sont responsables aussi, en ne donnant pas les moyens aux femmes de se libérer. Pour devenir essentielle, la femme fait de son monde accouchements… de grands événements. Dans la religion, les femmes sont poussées à se faire victimes, à se complaire, se résigner. Beauvoir admet néanmoins que la vie de la femme moyenne comporte quelques avantages: Seule la bourgeoise, oisive convaincue de ses droits mais qui ne sait rien, reste très critiquée.

Beauvoir analyse dans cette partie les attitudes que les femmes adoptent souvent pour fuir leur liberté. La femme est narcissiste principalement pour deux raisons: En se regardant, elle se fige dans la mauvaise foi. Elle ne peut surmonter une rupture que si elle a des projets. Leurs mots, leur attitude sont sexuels. Elles se font objets, idoles. Une fonction féminine reste lourde à accepter: Elle est aussi moins instruite que les hommes.

Une femme patronne est mal vue par les hommes et les femmes et doit toujours faire ses preuves. Beauvoir constate avec tristesse que les hommes restent les plus doués. En fait la situation des femmes écrivains est trop neuve pour permettre le génie. Il leur manque encore la liberté concrète qui ouvre les portes du monde. Si la femme devenait autonome, tout le monde y gagnerait.

Mais en , le passé pèse encore. Il faudra aussi faire le deuil du charme féminin. Cette section se propose d'explorer les réceptions immédiate et plus tardive , influences pour les mouvements féministes, la philosophie féministe, mais aussi pour les femmes "ordinaires" etc. Dès sa parution en , Le Deuxième Sexe connut un grand retentissement. L'historienne française Sylvie Chaperon écrit d'ailleurs: On m'offrait de me guérir de ma frigidité, d'assouvir mes appétits de goule, on me promettait des révélations, en termes orduriers, mais au nom du vrai, du beau, du bien, de la santé et même de la poésie, indignement saccagés par moi.

C'est par ces mots que Simone de Beauvoir relate la réception immédiate de son essai, quatorze ans plus tard, dans le troisième volume de ses mémoires. Il faut d'abord dire un mot du contexte de publication du livre afin de comprendre et d'analyser les réactions des intellectuels.

D'un point de vue historique, relier son livre à son contexte d'écriture [ 11 ] et de publication est nécessaire. A la suite de la chercheuse historienne américaine Judith Coffin [ 12 ] , on peut dire que l'essai est un livre d'après-guerre par son réformisme, son radicalisme, son désir de recréer un monde nouveau, sur de nouvelles bases lesquelles permettront de reconcevoir l'humanité en libérant du fardeau du passé, à savoir la Deuxième Guerre Mondiale et l'épisode de la collaboration [ 12 ].

Reconstruction nationale après l'épisode la Seconde Guerre Mondiale, guerre froide, guerre froide des intellectuels Les intellectuels et les critiques firent éclater un scandale dans l'espace public.

Nombre d'articles furent publiés. Ils sont regroupés dans l'ouvrage d'Ingrid Galster et témoignent du climat régnant à la parution du livre et dans les mois qui suivirent [ 13 ]. Sur 35 articles, 23 sont négatifs et concernent les intellectuels de droite, les catholiques, les protestants mais également les communistes. Au vu du contexte décrit plus haut, trois raisons peuvent venir justifier ces critiques négatives [ 14 ]:. En France, les critiques négatives vinrent surtout des catholiques et des communistes: Le contexte en général explique cette hostilité: Hors de France, les réactions furent diverses.

Le Deuxième Sexe fut traduit surtout en allemand , en anglais et en japonais. Mais au début, ces traductions ne portaient souvent que sur des extraits ou comportaient des erreurs gênantes. Beauvoir était consciente des coupures qu'avait subies son livre - Parshley lui avait demandé son aide, sans succès -, pas des erreurs de traduction. Elle les découvre quand Margaret Simons, professeur de philosophie à Southern Illinois University, lui écrit à ce sujet, en Parshley a déformé mon propos.

J'espère de tout mon coeur que vous pourrez publier une nouvelle traduction du Deuxième Sexe " , lui répond-elle, quatre ans avant de mourir. A cette époque, Constance Borde et Sheila Malovany-Chevallier - deux Américaines qui se sont connues à l'université avant de venir s' installer en France au début des années - ignorent tout de l'affaire.

Ce n'est qu'en , lors d'une conférence à Paris pour célébrer les 50 ans de la publication du Deuxième Sexe en France, qu'elles la découvrent. Immédiatement, les deux amies, féministes revendiquées, se disent: Elles proposent immédiatement leurs services à Anne-Solange Noble, responsable des droits étrangers chez Gallimard. Pour l'éditrice française d'origine canadienne, c'est une évidence. Les anglophones ont droit à une nouvelle traduction du Deuxième Sexe. Elle ne doute pas de convaincre Knopf, qui a depuis vendu plus d'un million d'exemplaires de l'ouvrage.

Jusqu'à ce qu'elle s'entende dire par l'un des responsables de la maison américaine, en , qu' "il n'y a aucune obligation légale" de retraduction. Et une réédition peut être un succès commercial, comme l'a montré le précédent norvégien, en Pour la Norvège, c'est beaucoup" , poursuit-elle. Sarah Glazer, dans le New York Times , va lui donner un sérieux coup de main en août , dans un long papier - titré "Lost in translation" - consacré à ce que Sylvie Le Bon de Beauvoir a qualifié de "scandale".

L'affaire sort enfin du cénacle universitaire féministe. Puisque Knopf ne bouge toujours pas, M me Noble se tourne vers les Britanniques, en l'occurrence l'éditeur Jonathan Cape, qui avait racheté la traduction américaine initiale à Knopf en

le deuxième sexe 100 pour 100 sex